AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Dernières Nouvelles du Dr. Pierre Mailloux - (28/01/08)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin



Nombre de messages : 719
Age : 36
Date d'inscription : 10/04/2007

MessageSujet: Dernières Nouvelles du Dr. Pierre Mailloux - (28/01/08)   Lun 28 Jan - 17:45

Doc Mailloux : qui abuse?



Le syndic du Collège des médecins, qui consacre des énergies et des sommes considérables à faire radier Pierre Mailloux, est en train de se ridiculiser.

La semaine dernière, trois juges du Tribunal des professions ont rendu une autre décision favorable au psychiatre et ex-animateur de radio. Si l’on ajoute la décision de la juge Louise Provost et celle du juge Jean-Yves Lalonde, cela fait cinq juges dans trois jugements qui ont rejeté l’idée selon laquelle Mailloux serait un danger public.

Quelqu’un au Collège des médecins devrait comprendre le message : cette affaire frôle dangereusement l’abus de procédure.

Manifestement, l’allergie assez répandue dans la profession médicale que provoque Mailloux en a fait perdre le jugement à quelques-uns. Quand on sait avec quelle complaisance par le passé on a pu laisser pratiquer quelques incompétents au Québec, on est frappé de voir la hargne déployée depuis quelques années à sortir Mailloux du système. Tout ça pour des délits d’opinion, finalement.

---

Je rappelle la séquence : l’an dernier, le syndic adjoint du collège entreprenait un recours extraordinaire contre Mailloux. Il demandait sa radiation provisoire.

La radiation provisoire est une mesure d’urgence, rarement demandée, pour interrompre la pratique d’un médecin immédiatement. Par exemple parce qu’il s’est rendu coupable d’agressions sexuelles, ou parce qu’il a des troubles mentaux, bref parce qu’il est un danger grave pour ses patients.

C’est une mesure exceptionnelle. On l’obtient sur la foi d’une preuve sommaire. Normalement, il faut faire un procès disciplinaire complet, déclarer le médecin coupable, et ensuite décider s’il sera radié et pour combien de temps.

On reprochait à Mailloux trois choses. D’abord, des propos radiophoniques déplacés, choquants et qui avaient l’air de diagnostics à l’occasion. Ensuite, des surdoses de médicaments, des mélanges d’antipsychotiques et des diagnostics erronés.

Il est intéressant de noter que depuis 1992, des inspecteurs du collège reprochent à Mailloux des surdoses et des mélanges d’antipsychotiques dans quelques cas. Mais jamais on ne l’avait accusé pour cela. En vérité, une école de pensée prône ce genre de traitements dans les cas très lourds. Mailloux est peut-être à contre-courant, mais il est loin d’être le seul.

Comme par hasard, c’est après le relatif échec d’une première plainte contre Mailloux que le syndic a déposé cette plainte extravagante. La première plainte était fondée sur les propos radiophoniques de Mailloux. Il s’en était tiré avec une amende de 10 000 $ et sept jours de radiation pour avoir terni l’image de la profession par ses propos immodérés.

Le psy ne s’est nullement amendé, et il a continué à vitupérer contre tout un chacun et à ruer dans les brancards. Manifestement, si on voulait sa peau, il faudrait plus que des infractions « verbales »…

Sauf que non seulement aucun patient n’avait porté plainte contre Mailloux, mais en plus, il est apprécié par le directeur de l’Hôpital de Louiseville, qui supervise son travail depuis 10 ans. Les collègues lui envoient des cas – souvent les plus lourds, puisqu’il traite les schizophrènes.

---

Le comité de discipline du Collège des médecins a accepté de radier provisoirement Mailloux en février dernier. À la seule lecture de cette décision, on voyait qu’on n’était nullement devant ces cas extrêmes qui justifient d’ordinaire une telle action exceptionnelle. Mailloux a fait suspendre cette radiation en avril 2007 par la juge Provost. Le syndic n’a pas désarmé : il s’est présenté en Cour supérieure pour rétablir la radiation. Le juge Lalonde a rejeté le recours, en se demandant d’où venait cette soudaine urgence de radier Mailloux, alors que sa pratique concernant les prescriptions multiples est connue depuis longtemps.

Et voilà que le Tribunal des professions vient de casser, à l’unanimité, la radiation provisoire. Certes, Mailloux a eu un langage « condamnable » et « indigne », mais le public n’est pas à ce point démuni qu’il faille radier le psy d’urgence. Le tribunal reproche au comité de discipline d’avoir rejeté d’un revers de main ce que disait le directeur de l’hôpital. Il conclut qu’aucune preuve ne soutient une quelconque urgence.

Mais attention : ce n’est pas fini. La plainte sera maintenant entendue « sur le fond » ce printemps. Mieux : le syndic menace de déposer d’autres plaintes pour surmédication.

Or, sur le fond, il n’est pas si clair que le psy sera condamné. Dans la revue de l’Association des médecins psychiatres du Québec, en décembre, le docteur Pierre Assalian, impliqué dans la formation permanente, écrivait qu’il voit régulièrement des patients avec des prescriptions du même type que celles reprochées à Mailloux. « Si ce psychiatre est reconnu coupable de polypharmacie, serons-nous tous coupables de la même chose ? »

Une psychiatre qui a hérité d’un des patients de Mailloux a d’ailleurs continué à lui prescrire exactement la même forte dose qui est reprochée au psy comme une grave infraction, vu le bon état du patient ! L’accusera-t-on ?

Pour ce qui est de la radio, réel motif des scrupules déontologiques du syndic, Mailloux n’en fait plus. Le radiera-t-on à vie pour ses grossièretés passées ?

Mailloux n’est évidemment pas facile de maniement et il n’est pas sans reproches. Mais le comportement du syndic, piqué dans son orgueil après tous ces revers, ressemble de plus en plus à une vendetta, sur fond de querelle d’écoles de psychiatrie.


Source : Cyberpresse - Texte de Yves Boisvert
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MaillouxFan



Nombre de messages : 823
Age : 55
Localisation : Drummondville
Date d'inscription : 12/04/2007

MessageSujet: Re: Dernières Nouvelles du Dr. Pierre Mailloux - (28/01/08)   Lun 28 Jan - 19:13

Kévin a écrit:
Doc Mailloux : qui abuse?

. Mais le comportement du syndic, piqué dans son orgueil après tous ces revers, ressemble de plus en plus à une vendetta, sur fond de querelle d’écoles de psychiatrie.

Source : Cyberpresse - Texte de Yves Boisvert

Tout à fait Dac avec cette affirmation. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Dernières Nouvelles du Dr. Pierre Mailloux - (28/01/08)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» dernières nouvelles de SIEVERNICH
» dernières nouvelles de Fukushima
» Syrie : Dernières nouvelles : "Il pleut averse sur les islamistes."
» Le Journal des dernières nouvelles en faveur de la laïcité et de la raison.
» Les Cénacles de priere a Vallet(ou révélation a Marie Pierre).

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Pierre Mailloux :: Péripéties-
Sauter vers: